fbpx
vendredi, juillet 23, 2021
spot_img
AccueilGuides d'achatTutoriel : Installation d'un Mosquitaire CO2 (Part 1)

Tutoriel : Installation d’un Mosquitaire CO2 (Part 1)

Le célèbre piège Biogents Mosquitaire est vendu en 2 versions. Le BG Mosquitaire et BG Mosquitaire CO2. Le Mosquitaire est un piège efficace contre le moustique tigre, il est également capable d’attraper quelques moustiques communs. Dans sa version améliorée, ce piège utilise du CO2, qui lui permet d’étendre son efficacité à tous les types de moustiques et de couvrir une plus grande surface. En effet, les moustiques communs sont particulièrement sensibles aux variations de CO2 dans l’air.

Le Biogents Mosquitaire CO2 est une amélioration du Mosquitaire. Il est également possible d’utiliser un kit permettant d’améliorer directement son piège.

Il n’y a pas beaucoup de différence de prix si vous achetez un piège BG Mosquitaire normal et un kit de transformation Biogents Booster CO2, ou si vous prenez directement un piège BG Mosquitaire CO2. N’hésitez donc pas à tester un piège Mosquitaire simple, puis à l’améliorer par la suite si vous constatez que la nuisance reste élevée.

Grâce au CO2, votre piège réduira considérablement la population des moustiques communs, en plus d’augmenter la surface de couverture contre les moustiques tigres. Pour trouvez un distributeur de CO2, RDV sur cette page.

Ainsi, votre piège vous protégera la journée contre les tigres, et le soir contre les moustiques communs. Vous pourrez alors profiter de votre piscine ou d’un repas en terrasse quelle que soit l’heure !

Préparation

Avant de commencer, assurez-vous de bien choisir où vous allez placer votre piège, afin qu’il puisse être vraiment efficace.

Si vous ne savez pas quel est le placement idéal, nous avons écrit un article pour choisir le meilleur emplacement de son piège à moustique.

Une fois l’emplacement bien repéré, vous devez vous assurer de la présence à proximité d’une prise électrique. Si elle est trop loin, n’hésitez pas à investir dans une rallonge d’extension Biogents de 10 mètres. Il vaut mieux un piège bien placé mais loin de la prise, qu’un piège proche d’une prise mais qui ne capturera rien.

Vous avez repéré les lieux de vie des moustiques, et vous êtes fin prêt à démarrer l’installation ? Parfait !

Assurez-vous d’avoir à portée de main tous les outils et accessoires dont vous pourriez avoir besoin

Accessoires nécessaires à l’installation d’un BG Mosquitaire CO2

Pour l’installation de votre Mosquitaire CO2, vous aurez besoin :

  • D’un détendeur pour bouteille de CO2
  • D’un diffuseur de CO2 (aussi appelé antenne)
  • D’un conduit de CO2

Tout ceci est fourni dans le kit BG Booster CO2, ou directement dans le piège si vous avez commandé un Mosquitaire CO2.

Nous vous recommandons en option le BG CO2 Timer afin d’économiser du gaz et de le libérer aux heures les plus efficaces. Cet accessoire vous permet de définir 2 plages de diffusions du CO2 (une en début de journée, et une en fin de journée).

Vous pouvez aussi vous passer de cet accessoire, et ouvrir et fermer vous même la bouteille quatre fois par jour si vous le souhaitez…



En termes d’outils, vous n’aurez besoin que d’une pince coupante ainsi que d’une clef à molette.

Première étape : le détendeur

Le CO2 n’est pas inflammable ou toxique, vous n’avez donc pas à vous faire du souci lorsque vous manipulez la bouteille.

Assurez-vous toutefois d’avoir bien sélectionné un lieu plutôt à l’abri du soleil et de la chaleur pour y installer votre bouteille de CO2.

La première étape consiste à visser le détendeur sur la bouteille de CO2. Le détendeur permet de régler la pression maximale qui sera libérée dans les tuyaux. Lorsque l’aiguille tombe à zéro alors que la bouteille est grande ouverte, il est temps de remplacer la bouteille. Pour avoir un repère, une bouteille avec 10kg de CO2 dure environ 3 semaines en diffusion 24 heures sur 24.

Le détendeur est simple à mettre en place

Il n’y a pas de difficulté particulière durant cette étape, le détendeur se fixant facilement à la bouteille. Il faut serrer fermement l’écrou, sans pour autant trop forcer avec la clef à molette. Fermer le robinet du détendeur. Ouvrir le robinet de la bouteille. En cas de mauvais serrage du détendeur sur la bouteille, on entendra le sifflement de la fuite. Dans ce cas, resserrez légèrement le détendeur avec la clé à molette. Refermer la bouteille.

Deuxième étape (optionnelle) : le BG CO2 Timer

Malgré son interface peu intuitive lorsqu’on la découvre, ce programmateur est très simple d’usage. On règle l’heure, la plage horaire 1, la plage horaire 2. Le bouton du haut permet également de déclencher l’ouverture ou la fermeture en manuel.

Si vous avez choisi de vous passer du CO2 Timer et d’enclencher vous-même votre piège ou de le laisser en mode continu, vous pouvez directement passer à la troisième étape.

Insérer une pile de 9 volts (non fournie) dans le boîtier en dévissant les 2 vis. Celui-ci devrait s’allumer et afficher l’heure à 00:00.

Si vous possédez une paire de gros ciseau, cela peut remplacer la pince coupante.

Commencez tout d’abord par sectionner environ 10 cm de conduit.

Connectez ce petit bout de tuyau sur le BG CO2 Timer, ainsi qu’à l’embout du détendeur. Veillez à bien emboîter les tuyaux et serrer les bagues afin d’éviter les fuites. Attention cependant à ne pas serrer trop fort sur le programmateur en plastique. Un serrage manuel suffit. Attention au sens du BG Timer, l’affichage de l’écran ne doit pas être à l’envers. Vous allez devoir régler 2 plages de diffusion (une le matin et une le soir), qui doivent correspondre aux heures où le moustique est le plus actif chez vous. A vous donc de déterminer quelles sont les heures les plus pertinentes. L’idée est de laisser le piège fonctionner électriquement 24h/24, mais de ne libérer le gaz carbonique qu’aux heures ou les moustiques sont les plus actifs.

Commencez tout d’abord par régler l’heure actuelle. Pour cela, allumez l’appareil en appuyant sur la touche du bas, puis restez appuyez 2 secondes sur cette même touche. Vous pourrez alors régler l’heure avec la touche – ou +.

Une fois que vous avez réglé l’heure, appuyez à nouveau sur la touche du bas. Un “S1” (START 1 = DEPART 1) doit être visible en haut de l’écran. Il s’agit du début de la première heure de programmation. Par exemple, 7h00 du matin

Rappuyez sur la touche du bas, pour voir un “E1” (END 1 = FIN 1) s’afficher. Il s’agit de l’heure d’arrêt de la première programmation. Par exemple 11h00.

Le CO2 TIMER une fois mis en place

Répétez la même opération pour paramétrer la seconde plage horaire (par exemple 18h00 à 22h00).

Vous devriez maintenant voir un “R” s’afficher (Run : en service). Cela signifie que l’appareil est correctement programmé et diffusera du CO2 aux heures sélectionnées.

Vous pouvez maintenant ouvrir la vanne de la bouteille, et choisir la pression de votre détendeur.

Nous vous recommandons de choisir 0,5 kg/jour. Vous pouvez bien sûr choisir une plus grande valeur pour augmenter la portée du piège, mais cela augmentera également la fréquence à laquelle vous devrez changer votre bouteille.

Troisième étape : le raccordement

Une étape qui ne devrait pas vous poser de problème particulier. Commencez par tirer le conduit jusqu’au piège.

Si le tuyau doit traverser par un lieu de passage, vous pouvez l’enterrer si vous le désirez pour des raisons pratiques et esthétiques.

Nous vous conseillons de le protéger avec une gaine afin d’éviter qu’il ne s’abîme.

Pour éviter que la gaine ne bouge, nous la maintenons en place avec des piquets de fixation en U

De la même manière, n’hésitez pas à enterrer votre alimentation électrique dans une autre gaine.

Vous pouvez sectionner le tuyau en trop et l’emboîter dans l’antenne de diffusion, mais attention à ne pas couper trop court ! Prévoyez une mare de manœuvre au cas où vous seriez amené à déplacer le piège.

Quatrième étape : La vérification

Il est vraiment facile de vérifier si la connexion électrique est correcte : le clapet s’ouvre, et le ventilateur fait un léger bruit.

En revanche, il est beaucoup moins évident de savoir si le gaz fonctionne bien. L’évacuation ne fait pas de bruit, la pression est trop faible pour que l’on sente le souffle, et le CO2 ne produit pas d’odeur. Comment être sûr que cela fonctionne ?

Grâce au test des bulles !

Pour cela prenez une bassine d’eau, et apportez là à proximité du piège. Plongez-y l’antenne dedans.

Réglez votre CO2 Timer en ouverture continue. Il faut pour cela maintenir le bouton du haut appuyé pendant quelques secondes, jusqu’à voir un petit A et une flèche pointant vers le bas.

Vous devriez normalement voir apparaître des bulles dans la bassine.

Si tout fonctionne correctement, les bulles devraient sortir avec à peu près la même pression que dans cette vidéo.

Si aucune bulle ne sort, assurez-vous d’avoir correctement serré les branchements et qu’il n’y ait pas de fuite. Vérifier aussi que la vanne est bien ouverte, que la bouteille n’est pas vide, et que le détendeur n’indique pas zéro.

Maintenant que vous avez vérifié que le gaz sort correctement, il est important de s’assurer qu’il se coupe également. En utilisant toujours le bouton du bas du Timer, vous allez pouvoir refermer la vanne. Il ne devrait normalement pas y avoir de bulles.

Durant une période en dehors des plages de diffusion, repassez votre CO2 Timer en mode programmé (réappuyez sur le bouton du haut jusqu’à ce que vous voyiez un R apparaître), puis revérifier la bassine.

Attention, l’arrêt des bulles n’est pas immédiat. Il faut attendre quelques minutes pour que le gaz finisse de s’évacuer.

Il se peut aussi que votre CO2 Timer soit “enrayé” ou nécessite un léger rodage. Après une longue période d’inactivité, il arrive que le mécanisme interne se bloque au début de la mise en route.

Il faudra ouvrir et fermer le CO2 Timer plusieurs fois, avec le bouton du bas, afin de débloquer le mécanisme.

Etape 5 : Les derniers branchements

Maintenant que le piège est à l’emplacement choisi, que le câble et le tuyau sont branchés et tirés, et que vous avez vérifié que tout fonctionne, il ne vous reste plus qu’à connecter le tout.

Branchez le câble électrique à la prise prévue à cet effet, située à la base du piège. Fixez l’antenne du Co2 au sommet du piège. Avec le kit, et si c’est la première fois que vous le mettez en place, l’antenne doit se fixer en perçant l’autocollant près de l’ouverture du piège. L’autocollant masque les trous de fixation. Enlever celui-ci et enfoncer fermement la base de l’antenne dans les trous.

Et voilà ! Vous avez désormais une installation très efficace contre tous les moustiques, qui vous permettra enfin de profiter de votre jardin quel que soit le moment de la journée.

N’oubliez pas de supprimer les points d’eau de votre jardin, afin de mettre les meilleures chances de votre côté.

Si vous avez-vous aussi des astuces pour l’installation, des photos de votre installation ou une question, n’hésitez pas à utiliser la section commentaire. Nous vous répondrons avec grand plaisir.

Il est possible de raccorder de 2 à 3 pièges sur une bouteille de Co2, c’est l’objet de l’article suivant :

Tutoriel : Installation plusieurs Mosquitaires CO2 (Part 2)

Bruno
Cofondateur d'Antimoustic.com. Mes 11 années passées à chercher les meilleures solutions contre les moustiques m'ont permis de devenir un expert dans les pièges anti moustiques.

Les plus récents

Commentaires récents