fbpx
mardi, juin 22, 2021
Accueil Informations Les Tipules

Les Tipules

Vous êtes sur votre terrasse, à profiter de la douce chaleur estivale. Cette année, vous n’êtes nullement dérangés par les moustiques, car vous avez installé des Mosquitaires dès le printemps, comme nous vous l’avions conseillé. Songeur, vous vous demandez comment de si petites bêtes ont bien pu vous causer de si gros soucis.

Quand soudain, vous remarquez avec effroi que votre mur est recouvert d’énormes moustiques, de près de 5 cm de long.

Mais qu’est ce que c’est que ces horreurs sorties du fin fond de la forêt amazonienne, et pourquoi les pièges ne les ont pas éliminées ?!

Et bien pas de panique ! Aujourd’hui, nous allons vous apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur les cousins !

Est-ce que les cousins sont des moustiques géant ?

Un cousin sur une vitre
Malgré son apparence, cet insecte est parfaitement inoffensif

Pas d’inquiétude: si vous voyez des sortes de moustiques de 5 cm de long avec des pattes immenses, ce ne sont pas des moustiques (sauf bien sûr si vous vous trouvez dans une jungle).

Il s’agit en fait de tipules, également souvent appelé cousins.
Cet insecte, plutôt surprenant est aussi bien capable de se reposer à la surface de l’eau que sur le crépi de vos maisons.

Malgré son apparence intimidante, le cousin est parfaitement inoffensif pour l’homme. Il ne fait même pas parti de la même famille que les moustiques ! C’est en effet un tipulidae, contrairement aux moustiques qui sont des culicidae.

Cet insecte est si présent dans les jardins de campagne et si inoffensif, qu’il a pris le nom affectueux de « cousin ».

Si les pièges n’ont aucun effet sur lui, c’est parce qu’ils ciblent des insectes hématophages, en émettant des fumets alléchants pour les insectes qui se nourrissent de sang. Or, comme la tipule ne se nourrit pas, elle n’est absolument pas sensible à ces attractifs.

Les tipules sont-elles vraiment inoffensives ?

Oui et non.

Vous n’avez strictement rien à craindre de sa forme adulte, qui ne pique même pas. En réalité, elle ne pourrait pas vous faire de mal même si elle le voulait, car les adultes n’ont pas de bouche.

Durant la quinzaine de jours que dure leur période adulte, les cousins ne mangeront pas, car, en plus d’être biologiquement incapable de le faire, ils seront trop occupés à se reproduire (près d’une centaine de fois). Les tipules pondent environ 5 œufs par ponte, et pondent jusqu’à 400 œufs durant leur courte vie.

Contrairement aux larves de moustiques, les larves de tipules sont extrêmement voraces et destructrices. Et comme les tipules font de très nombreux œufs, on peut parfois trouver plusieurs centaines de larves par mètre carré lors de période de prolifération.

Larve de tipule
Ces grosses larves sont extrêmement voraces

Ressemblant à de grosses chenilles grises ou marron, elles vont pendant tout le printemps se nourrir et emmagasiner de l’énergie en prévision de l’âge adulte. Elle se cachent souvent sous terre, où elle se nourrissent des racines des plantes, et sortent quelquefois en surface pour se nourrir des feuilles à proximité du sol. Comme elles sont trop lourdes et maladroites pour grimper sur les plantes, elles se contenteront des feuilles les plus basses.

Si vous constatez un jaunissement et des trous dans votre gazon, c’est peut-être que vous en êtes envahis.

Du fait de leur mode d’alimentation principalement sous-terrain, elles sont particulièrement redoutables pour les potagers, où elle se délectent de vos tubercules.

Comme ces larves ont besoin de beaucoup d’humidité pour vivre, un des moyens les plus efficace de s’en débarrasser en cas de forte invasion est de laisser son jardin sec pendant quelques jours, pour que ces nuisibles meurent de déshydratation. Des traitements insecticides sont également possibles, mais ils ont tendance à être peu sélectif.

Voilà, vous savez désormais tout ce qu’il y a a savoir sur ces charmantes grosses bêtes, et leur démoniaque progéniture.

Axel
Passionné par les nouvelles technologies et l’entomologie, je m’intéresse aux informations surprenantes et à l'actualité

Les plus récents

Commentaires récents