Quels répulsifs anti-moustiques en spray pour la peau ? Comment choisir ?

 


1 Les principaux critères

Voici les 2 critères principaux :

Où ? Zone géographique pour déterminer le niveau de risque.

  • zone tempérée
  • zone tropicales avec moustiques vecteur de maladie (Paludisme, Dengue, Chikungunya …)

Pour qui ? Adulte, enfant (quel âge) ? femme enceinte ?

En fonction de ces 2 critères, nous allons faire un comparatif des principales molécules disponibles dans les répulsifs anti-moustiques.
La concentration du principe actif a une incidence sur l’efficacité ainsi que la fréquence et la qualité de l’application.

Pour se protéger des piqûres de moustique :

En soirée ou en journée, l’usage de répulsifs cutanés est fortement recommandé. En complément et en particulier dans les zones à risques, les vêtements peuvent également être imprégnés par spray ou trempage dans la perméthrine.
Pour les enfants avant l’âge de la marche, l’utilisation de moustiquaires, de préférence imprégnées sur les berceaux et les poussettes, reste la méthode la plus efficace.

Régions à risque de transmission de la Dengue

 


2 Les substances actives

DEET

  • Répulsif de synthèse
  • Efficacité : reconnue comme la molécule la plus efficace à ce jour, mais
  • Recommandé pour zones tropicales en particulier dans les zones avec des moustiques vecteurs de maladies.
  • Concentration de DEET pour une efficacité maximale 50%
  • Déconseillé pour les enfants de moins de 12 ans et les femmes enceintes avec un dosage de 50%. Dosage à 30% recommandé.
  • Cependant les dernières recommandations des autorités de santé recommandent son usage en zones à risques avérés pour les enfants à partir de 6 mois et pour les femmes enceintes ou allaitantes. Dans ce cas, il est impératif d'avoir un avis médical.
  • Attention aux montres, lunettes, verres de contacts, le DEET étant agressif avec certains plastiques et vernis.
  • Attention le DEET diminue l'efficacité des crèmes solaires (environ 30%), penser à choisir une crème solaire d’un facteur de protection plus élevé ou de mettre la crème solaire en premier et environ 20 minutes après d'appliquer le répulsif.
  • Produits : sprays Biovectrol Tropiques à 50%, Insect Ecran Zones infestées à 50%, Prébutix Zone Tropicale à 30%.

IR 3535 ou 35/35

  • Répulsif de synthèse
  • Efficacité reconnue contre les moustiques en zone tempérées et tropicales
  • Déconseillé pour les enfants de moins de 6 mois, autorisé pour les femmes enceintes
  • Recommandé à forte concentration pour les zones tropicales et concentration plus faible pour les zones tempérées
  • Concentration de 10 à 35%
  • Produits : sprays Biovectrol Famille (20%), Cinq sur cinq Tropic Famille (20%) et Cinq sur Cinq Tropic (35%)

Icaridine (ou KBR3023)

  • Répulsif de synthèse, molécule relativement récente
  • Efficacité reconnue en particulier sur les anophèles, vecteur du paludisme
  • Déconseillé pour les enfants de moins de 30 mois, pas d’autres contre indications connues à ce jour.
  • Recommandé pour les zones tropicales en particulier dans les zones avec du paludisme comme alternative au DEET.
  • Concentration de 20 à 25%
  • Produits : sprays Insect Ecran Spécial tropiques (25%) et et l'Insect Ecran Famille à 20%

PMD (ou Citridiol®) - Eucalyptus citron

  • Molécule naturelle extrait d’eucalyptus citriodora
  • Le PMD (p-menthane-3,8-diol) est le principe actif contenu dans l'huile essentielle d'eucalyptus citriodora
  • La molécule naturelle la plus efficace
  • Efficace en zones tempérées et tropicales
  • Déconseillé pour les enfants de moins de 6 mois et les femmes enceintes
  • Concentration de 20 % à 30 %
  • Produits : spray Prébutix Naturals, Biovectrol Eucalyptus, Mosiguard en spray et en stick

La perméthrine


• Voir : Répulsifs Peau, tableau des recommandations du nombre d'applications / substances actives.
• Voir : Répulsifs textiles, tableau comparatif produits / concentration.

Citronnelle, mélange d’huiles essentielles

  • Huiles essentielles pures ou en mélange (composition) : citronnelle, géranium, eucalyptus citriodora, lavandin, lemongrass
  • Huiles essentielles (ou HE) disponibles pures et la plupart du temps bio
  • Lorsqu’il s’agit d’un mélange, le produit est prêt à l’emploi
  • Lorsqu’il s’agit d’HE pures, il est conseillé de les utiliser diluées dans une huile végétale pour se fabriquer son mélange.
  • Efficacité uniquement en zone tempérées, renouveler fréquemment les applications.
  • Ce n’est pas parce que les huiles essentielles (ou HE) sont entièrement naturelles qu’elles sont sans danger. Elles sont déconseillées pour les enfants de moins 7 ans et pour les femmes enceintes. Attention aussi aux risques d’allergies. Eviter l’exposition au soleil après application pouvant provoquer une réaction de photosensibilisation.
  • Les huiles essentielles ont souvent d’autres qualités comme un parfum agréable et peuvent apporter détente et relaxation.

 


3 Conseils d’utilisation Répulsifs peau

  • Fréquence d’application recommandée maximale pour tous les répulsifs : 3 fois par jour
  • Les répulsifs doivent toujours être appliqués au dessus de la crème solaire.
  • Appliquer sur les peaux découvertes et exposées aux piqures de moustiques
  • Mais ne pas appliquer sur les yeux, les lèvres et les lésions cutanées
  • Eviter d'appliquer du produit répulsif sur les mains des enfants pour le risque de contact avec les yeux et la bouche

Tableau indicatif du nombre d’applications maximum par jour pour chaque produits :

Principe actif : DEET

ConcentrationProduitÀ partir de 6 mois
et tant que l’enfant
ne marche pas
Dès que
l’enfant marche
et jusqu’à 24 mois
> 24 mois
à 12 ans
> 12 ansFemmes
enceintes
50 %Insect Ecran Zones infestées
Insect Ecran Zones infestées
---3-
50 %Biovectrol Tropiques
Biovectrol Tropiques
---3-

Principe actif : IR3535

ConcentrationProduitÀ partir de 6 mois
et tant que l’enfant
ne marche pas
Dès que
l’enfant marche
et jusqu’à 24 mois
> 24 mois
à 12 ans
> 12 ansFemmes
enceintes
20 %Biovectrol Famille
Biovectrol Famille
12233
20 %Cinq sur cinq Tropic Famille
Cinq sur cinq Tropic Famille
-1233
35 %Cinq sur cinq Tropic
Cinq sur Cinq Tropic
--23-

Principe actif : Icaridine (ou KBR3023)

ConcentrationProduitÀ partir de 6 mois
et tant que l’enfant
ne marche pas
Dès que
l’enfant marche
et jusqu’à 24 mois
> 24 mois
à 12 ans
> 12 ansFemmes
enceintes
20 %Insect Ecran Famille
Insect Ecran Famille
--233
25 %Insect Ecran Spécial tropiques
Insect Ecran Spécial tropiques
--23-

Principe actif : PMD (ou Citridiol®)

ConcentrationProduitÀ partir de 6 mois
et tant que l’enfant
ne marche pas
Dès que
l’enfant marche
et jusqu’à 24 mois
> 24 mois
à 12 ans
> 12 ansFemmes
enceintes
20 %Biovectrol Naturel
Biovectrol Eucalyptus
1223-
30 %Mosiguard en spray
Mosiguard en spray
--23-
30 %Mosiguard en stick
Mosiguard en stick
--23-

 


4 Conseils d’utilisation Répulsifs Textiles

Dans les zones infestées et à risques, en complément de répulsifs pour la peaux, utiliser des sprays à base de Perméthrine pour les vêtements ou trempage tissus. Sprays Biovectrol Tissus, Insect ecran vêtements ou Prebutix vêtements (Perméthrine 4%), flacon trempage tissus Insect Ecran (Perméthrine 4% + piperonyl butoxyde 1%).

Le conseil d'antimoustic.com : Porter des vêtements amples et couvrants, de préférence de couleur claire, imprégnés, en complément du répulsif appliqué sur les zones découvertes.
• La durée de l’efficacité de l’imprégnation est fonction de la résistance au lavage
• Pendant le sommeil, privilégier l’utilisation d’une moustiquaire imprégnée

Principe actif : Perméthrine

ConcentrationProduitPrésentationIndications
4 %Biovectrol Tissus
Biovectrol Tissus
VaporisateurVêtements, tissus, moustiquaires
4 %Insect ecran vêtement
Insect ecran vêtements
VaporisateurVêtements
4 %Prebutix vêtements
Prebutix vêtements
VaporisateurVêtements, tissus, voilages

• Flacon 100 ml : 8%

• Flacon 200 ml : 4% + Piperonyl butoxyde 1%

Insect Ecran - Trempage tissus
Insect Ecran - Trempage tissus
Solution à diluerVêtements, moustiquaires, voilages et draps

 


5 Les liens utiles

Pour en savoir plus, consulter les recommandations de bonne pratique sur la Protection personnelle antivectorielle (PPAV) réalisé en particulier par La Société de Médecine des Voyages et la Société Française de Parasitologie

Cet article est fourni à titre indicatif avec les données dont nous disposons à sa rédaction. Il n’engage pas ses auteurs. En cas d’erreurs ou si vous souhaitez apporter des informations complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter ou à poster un commentaire après vous êtes enregistrés sur le site

 


6 Vous aurez besoin de :